Médecin des Foyers d’Accueil Médicalisés (H/F)

FONCTION

Les actions conduites par le médecin doivent respecter   la législation en vigueur et intégrer les valeurs de l’association APAJH,   ainsi que les objectifs du projet associatif et du projet des établissements   ou service ;

Respect absolu des droits du citoyen, laïcité,   promotion de l’autonomie de chacun, inclusion dans l’environnement social,   partenariat avec la famille et les proches et implication dans la mise en   œuvre du projet personnalisé du résident.

Son activité professionnelle comprend la promotion de   la santé, la prévention des maladies et la prestation de soins, généralistes   et éventuellement spécialisés, à visée curative et palliative.

Membre de l'équipe pluridisciplinaire, le médecin   élabore et met en œuvre le projet médical du résident.

Il informe et accompagne les résidents, les   représentants légaux et/ou les familles dans la réalisation des étapes du   projet de vie et de soin de chaque résident.

Il inscrit son action dans le cadre d’une démarche   générale d’amélioration de la qualité et de maîtrise des risques.

MISSIONS GENERALES ET ATTRIBUTIONS

Il est acteur de la vie institutionnelle des établissements   notamment lors de l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi du projet   d’établissement, de l’évaluation interne, des réunions institutionnelles et   des projets spécifiques, du projet personnalisé de chaque résident.

Il adapte ses pratiques professionnelles en fonction du   contexte des politiques médico-sociales, des orientations de l’établissement,   des besoins des résidents et de leur famille et des recommandations de bonnes   pratiques.

Il actualise, dans un souci de veille professionnelle   efficiente, ses connaissances et ses compétences en se positionnant constamment   dans une dynamique professionnelle d’autoformation, de formation et   d’échanges professionnels.

Il est attentif à la qualité du cadre de vie et à la   sécurité de l’environnement des résidents et des intervenants.

Il élabore, et rédige des écrits professionnels dans   les délais.

Il contribue à l’élaboration et à la mise en œuvre des   projets personnalisés, dans le cadre de l’équipe pluridisciplinaire, sur la   base des outils d’observations et de recueil des attentes et souhaits des   résidents et de leur famille.

Avant tout acte de soin, il prend en compte   l’accompagnement global du résident. Il évalue en collaboration avec le   directeur adjoint, le directeur de pôle éventuellement, les bénéfices et les   risques de cet acte et les incidences sur la vie quotidienne du résident.

Il informe les résidents, les représentants légaux   et/ou les familles du projet médical et de soins et recueille leur accord.

Il prend en compte tous les problèmes de santé,   indépendamment de l’âge, du sexe, ou de toutes autres caractéristiques de la   personne.

Il utilise de façon efficiente, les ressources du   système de santé par la coordination des soins, par le travail avec les autres   professionnels de soins primaires et par la gestion du recours aux autres   spécialités, se plaçant si nécessaire en protecteur du résident.

Il positionne le résident au centre du dispositif   d’intervention, en privilégiant les dimensions individuelles mais également   familiales et de l’environnement affectif.

Il utilise un mode de consultation spécifique selon la   relation qu’il a établi avec le résident.

Il a la responsabilité d’assurer des soins continus et   longitudinaux, en fonction des besoins repérés pour chaque résident.

Il gère simultanément les problèmes de santé aigus et   chroniques des résidents.

Il répond aux problèmes de santé dans leurs dimensions   physiques, psychologiques, sociales, culturelles et existentielles.

Il établit un diagnostic et prescrit l’ensemble des   traitements et actes de soins à prodiguer auprès des résidents.

RATTACHEMENT HIERARCHIQUE Directeur de pôle et directeur général.

LIAISONS FONCTIONNELLES ET RESPONSABILITES

Il prescrit les soins généralistes et spécialisés de   médecine physique (physiothérapie, kinésithérapie, kiné balnéothérapie …)

Il prescrit les examens complémentaires nécessaires   (biologiques, d’imagerie médicale, EEG, EMG, BUD…)

Il prescrit les aides techniques standard et   personnalisées (orthèses, aides techniques de positionnement, chaussures   orthopédiques etc…)

Il prescrit les   consultations spécialisées

Il supervise la réalisation des soins curatifs,   préventifs, palliatifs.

Il peut être le médecin référent des résidents ;   lorsqu’il n’assure pas cette fonction une collaboration proche entre le   médecin traitant de la personne et lui est mise en place.

Il prend en compte les observations des équipes pour   éclairer son diagnostic médical ou adapter le traitement.

Il prodigue des actes de petite chirurgie.

Il est responsable de l’élaboration et du suivi du   dossier médical.

Il établit les certificats médicaux (MDPSH, CDAPSH et   CPAM en particulier).

Il assure la transmission du dossier médical à ses   confrères.

Il assure la transmission du dossier médical aux   résident et/ou représentants légaux qui en font la demande à la direction des   FAM ; il respecte la procédure légale.

Il prescrit les régimes alimentaires en lien avec une   diététicienne, assure le suivi nutritionnel des résidents, ainsi que la   coordination avec le prestataire de restauration.

Il développe et organise le réseau de soins avec les   partenaires extérieurs. Il peut proposer de contractualiser avec un   établissement hospitalier, un service particulier, par convention.

Il sensibilise, informe et éventuellement forme,   l’ensemble du personnel d’accompagnement à la prise en compte préventive et   aux conduites à tenir pour les pathologies aigues ou chroniques rencontrées   dans l’établissement

Il mène la politique de lutte contre la douleur de   l’établissement.

Il reçoit les familles qui en font la demande.

Il est membre de la commission d’admission de   l’établissement.

Il participe à la démarche institutionnelle de   promotion de la bientraitance ; à ce titre il participe à l'analyse des   facteurs de risque, il signale les éléments indésirables aux supérieurs   hiérarchiques de chaque secteur d’activité, il analyse les incidents et   évalue la vulnérabilité des résidents.

Il repère et informe de tout dysfonctionnement de   l’organisation, de la prise en compte effective des résidents, observés.

Engagement et implication dans la fonction :

Il applique les notes de service, note d’information,   procédures et démarches de travail.

Il participe aux réunions institutionnelles :

  • réunion de coordination de l’activité de   l’établissement,
  • réunion de transmission et de suivi de l’activité   médicale et para médicale
  • réunion de direction,
  • réunion de pôle (éventuellement),
  • réunion d’équipe à des thématiques spécifiques.

Il effectue avant chaque projet personnalisé une visite   de synthèse.

Il peut participer à la dynamique associative : réunion   de cellule de veille médicale.

ACTIVITES RESEAU ET PARTENARIATS

Le médecin participe activement au maintien et   développement technique et relationnel du réseau interne paramédical du   pôle ;

Il organise les rencontres entre les différents   professionnels, propose des formations, agit pour maintenir le niveau des   connaissances et pratiques à un niveau permettant des soins de qualité.  

Le médecin recherche les partenariats extérieurs et   travaille en collaboration avec les partenaires extérieurs : secteur   sanitaire, autres établissements du secteur, professionnels libéraux et tout   acteur participant au parcours médical des résidents.

QUALIFICATION

-         Diplôme universitaire de médecine générale.

-         Diplôme d’état ou diplôme universitaire en médecine   physique et réadaptation apprécié.

-         Connaissances en médecine physique et réadaptation.

EXPERIENCES Expérience de prise en compte de personne en situation   de handicap.
COMPETENCES

-         Être en capacité de travailler en équipe pluri   professionnelle et de participer à la transversalité de l’action en faveur du   résident ;

-         Savoir travailler en autonomie ;

-         Mettre en place et utiliser un mode de communication   adapté à chaque résident ;

-         Savoir associer, dans la mesure du possible, le   résident aux soins le concernant ;

-         Savoir présenter et expliquer une démarche de soins à   une équipe médico – sociale ;

-         Doit être en mesure d’affirmer et expliquer sa position   pour telle ou telle situation…

-         Etre attentif aux signes d’expression de la volonté des   résidents ;

-         Pour chaque résident, expliquer en utilisant des   méthodes de communication adaptées.

CADRE LEGAL ET CONVENTIONNEL

CDI, 0,50 ETP

Réf. CCNT des   Etablissements sociaux et médico-sociaux du 15 mars 1966 Annexe Médecins   spécialistes.

OBSERVATIONS

Les responsabilités exercées par le médecin imposent le   respect de la plus stricte obligation de discrétion et de confidentialité
Contrat :
CDI Temps partiel
Poste(s) disponible(s) :
1
Expérience :
Intermédiaire
Niveau d'étude :
niveau I (Bac+5 et plus)
Lieu de travail :
Carla-Bayle (09130) - La Bastide de Sérou (09240) - Saint-Girons (09200)
Durée de travail :
17 h 30
Postuler
 (Taille maximale : 2M)
 (Taille maximale : 2M)